Palets princiers de Noël – cadeau DIY

Bientôt Noël et sa déferlante de « mais qu’est-ce que je vais offrir à mes proches avec cette obligation sociale qui m’emmerde chaque année à cette période ? ».

Réaction du panda roux fauché : faire soi-même un petit cadeau. Du temps lointain où j’achetais chez Lush, j’ai été très souvent tentée par leurs barres de massage mais leur prix me semblait carrément délirant. Du coup petite recherche de 1386 onglets ouverts simultanément pour trouver une recette équivalente. Celle qui m’a parue la plus simple fut celle de Réo. Jugez en par vous-même :

  • 50% beurre dur (cacao, sal, etc.)
  • 45 % beurre mou (karité, mangue, etc.)
  • 5% huile végétale au choix

Les autres recettes que j’ai pu trouver incorporaient généralement beaucoup de cire d’abeille or j’ai eu à plusieurs reprises de mauvaises expériences avec, parce que trop filmogène à mon goût : sensation de gras en surface qui laisse la peau craquelée en-dessous.

Donc après un petit tour chez la caverne d’Ali Baba l’antre des tentations Aroma-Zone, paf voilà que survient un dimanche après-midi frileux, zou les petites barres de massage.

Le procédé opératoire est d’une simplicité confondante : peser – faire fondre – verser.

Comme je suis un tantinet compliquée j’ai voulu un peu enjoliver la recette de base cependant je suis certaine qu’elle fonctionne très bien toute seule.

J’ai donc utilisé, pour 11 galets d’environ 65g chacun :

  • 400g de beurre de cacao blanc AZ
  • 325 g de beurre de karité AZ
  • 25g huile de coco (achetée en magasin bio)
  • 12g de caprylis AZ – pour une texture plus « sèche »
  • 8g de coco silicone AZ – pour la texture
  • une centaine de gouttes de dry touch AZ – pour la texture
  • 10 cuillères à café de Maïzena – pour un effet moins gras. L’arrow root marche aussi.
  • 1 cuillère à café de cire d’abeille AZ – pour l’aspect vernissé et l’utiliser un peu pour ne pas la gâcher
  • 3 ml de vitamine E AZ – pour éviter le rancissement
  • 1 cuillère à café de mica or étincelant AZ – pour le fun, parce que je l’avais
  • 1 fard à paupière rose d’une palette Sephora que je n’utilisais pas
  • on peut mettre des huiles essentielles ou des parfums AZ

Ce qui n’est pas en gras est totalement facultatif. Juste remonter en HV si vous ne mettez pas de caprylis.

Le plus long c’est de tout nettoyer – désinfecter en amont, puis de découper le beurre de cacao pour le peser et le faire fondre.

On met tous les ingrédients (sauf HE et fard à paupière) dans un saladier désinfecté qui ne craint pas la chaleur, au bain-marie. Les pinces à linge c’est pour retirer le saladier sans se brûler.

IMG_6103

Et là on touille et on attend que tout fonde gentiment.

Pendant ce temps-là on peut regarder des vidéos Youtube d’origami.

Quand tout est fondu, on retire du bain et on laisse refroidir / épaissir un peu. On continue de touiller régulièrement.

Puis on verse dans les alvéoles de moules à muffin (les miens 7 cm de diamètre sur 3 cm de profondeur). Là on rajoute si on veut les HE et le fard à paupière de couleur.

C’est plus pratique d’avoir mis les moules en silicone sur un plateau AVANT de les remplir. Puis on met le plateau au frais. Toutes les 5 minutes on mélange dans chaque alvéole pour bien répartir les micas et la Maïzena.

On laisse quelques heures au réfrigérateur, puis on démoule et PAF ça fait des beaux galets.

IMG_6105

Et pour présenter ces magnifiques barres de massage, on fait une petite boîte en origami avec du papier journal. Pas de scotch, pas de gâchis, mais beaucoup d’affection pour passer ce temps à confectionner quelque chose pour ceux qu’on aime – ou pour soi-même.

IMG_6106

Avec cette formule j’obtiens une barre de massage qui se tient et qui fond au contact de la peau sans être trop grasse, avec une petite odeur de chocolat blanc pas écoeurante du tout et quelques micro-paillettes qui ne se voient quasiment pas – pour la version sans fard à paupière mais juste avec le mica. On peut mettre plein d’autres choses pour décorer / colorer les galets.

L’ensemble des matières premières utilisées m’a coûté une vingtaine d’euros. Pour 11 barres, cela revient à 2€ pièce. On est loin des 11€ aux 60g des consoeurs Lush… et je suis super fière de moi !

Publicités

Une routine visage bio à 35€

Point essentiel de la vie de la blogueuse cosmeto (rien à voir avec celkislèvetôt), proposer une routine complète à destination de lectrices assoiffées de nouveautés. Personnellement je me méfie de prime abord aux modes concernant les rituels et marques et je préfère me laisser après moult heures de décorticage de compositions voire d’avis. Sauf que souvent les produits recommandés sont assez chers et quand on se lance on n’a pas envie et/ou la possibilité de beaucoup dépenser d’un coup. Aussi je vous propose une routine complète pour 35,75€ – dans le titre, j’ai tronqué à la virgule, bouh.

La technique du « millefeuille » (ou layering) venue d’Asie a déferlé en France dans les années 2010 sous l’égide notamment de princesse Sonia – dont on ne sait si par ailleurs elle milite pour la suppression des départements. Je n’écrirai pas mieux qu’elle le principe de fonctionnement, qui pour résumer tient en 6 phases : démaquillage – nettoyage – lotion – sérum – contour des yeux – hydratation. Apprivoisée, cette technique requiert peu de temps et permet d’améliorer significativement l’état de la peau, à condition bien sûr de respecter les besoins de celle-ci et de se tourner vers des produits à la fois doux et adaptés.

6 étapes, 6 produits

6 étapes, 6 produits

Le matin, depuis plusieurs années, je me contente d’appliquer une crème hydratante et basta. Il fut un temps où je me l’avais le visage matin et soir mais ce n’est plus utile pour moi : pendant la nuit la peau se régénère et reconstitue sa flore, nettoyer mon visage revient à en prendre les bénéfices. Alors je n’ai pas la peau grasse donc peu de problème de sébum au réveil mais je constate globalement que plus je décape ma peau, plus celle ci produit du sébum et des imperfections. Bref, on peut si on le souhaite utiliser nettoyant puis hydrolat, puis crème hydratante. Je me contente de deux pressions de la crème désaltérante AZ qui hydrate, matifie et protège ma peau. Le temps de l’étaler sur visage, cou et décolleté prend presque 30 secondes. Les peaux sèches apprécieront davantage sa copine un poil plus riche.

Le soir
Si maquillage, démaquillage. Tout part à l’huile de coco (5€/200ml en magasin bio), parmi les plus agréables pour se masser le visage. Puis serviette imbibée d’eau chaude pour enlever le plus gros. Il m’arrive régulièrement de remplacer l’huile par le gant Lapiglove ou mon gel huileux.
Étape suivante : nettoyer. Là il faut prendre quelque chose de lavant mais doux please. J’ai découvert les savons saponifiés à froid, parfaits pour cet usage. Il y en a pour 4,5€ chez AZ. On tapote doucement avec un mouchoir pour sécher la peau.
On enlève le calcaire avec un pschitt d’hydrolat. Le bleuet rééquilibre et apaise, un bon point pour reconstituer la flore en douceur après le nettoyage. 6,5€/200ml + 0,7€ la pompe spray à acheter séparément. A conserver au frais.
Ensuite, contour des yeux. L’huile de calophylle inophile permet de réactiver la circulation sanguine, nos cernes apprécieront. Le roll-on avec la bille en métal permet de faire le tour de l’os de l’orbite en 3 secondes rafraîchissantes pour déposer un tout petit peu d’huile. 1,75€/dosette de 10ml, à verser dans un roll-on en verre (1,3€) préalablement stérilisé à l’eau bouillante ou à l’alcool.
Puis le sérum huileux. On choisit une, deux ou trois huiles qui conviennent à son type de peau. La mienne, normale à tendance légèrement mixte, adore l’HV de chanvre qui régule la production de sébum. Un peu de nigelle et de jojoba complète son action. On profite des dosettes 10 ml de chez AZ qui coûtent entre à,75 et 2,5€ chacune, pour les mettre dans un flacon-pipette 30 ml à 1,5€ ou un flacon douceur à 1,9€ (à stériliser préalablement encore), toujours chez AZ. Mieux vaut faire de petites quantités, 30ml ça dure déjà 2-3 mois sachant que l’on n’utilise que quatre goutte à chaque fois.
Quelques propositions de mélange selon les types de peau :

  • peau normale : chanvre, abricot, onagre, rose musquée
  • peau sèche : avocat, argan, bourrache, amande douce, abricot, coton, onagre, prune
  • peau grasse : jojoba, noisette, nigelle, pépins de raisin, neem

Et si on est motivée, on rajoute 1 ou 2 HE adaptées à son type de peau.

 

Enfin, la crème hydratante. Perso j’en mets ou non suivant comment je sens ma peau après le sérum. J’utilise la crème désaltérante AZ, je passerai sans doute à sa copine plus nourrissante cet hiver.  8,5€.

 

Et voilà une routine douce et efficace à petit prix ! Je pense que cela coûte même moins cher qu’une routine complète en supermarché. Et une fois les produits finis, il n’y a pas besoin de racheter de roll-on ou de flacon pour le sérum, ni de pompe pour l’hydrolat.

Je n’ai aucun intérêt chez AZ mais je commande chez eux depuis plusieurs années et suis globalement très satisfaite de leurs produits. Je ferai prochainement un petit récap’ de leurs produits les plus intéressants.

J’espère que cet article pourra être utile à certaines personnes, n’hésitez pas à me demander des précisions ou à m’indiquer comment vous procédez.