Une routine visage bio à 35€

Point essentiel de la vie de la blogueuse cosmeto (rien à voir avec celkislèvetôt), proposer une routine complète à destination de lectrices assoiffées de nouveautés. Personnellement je me méfie de prime abord aux modes concernant les rituels et marques et je préfère me laisser après moult heures de décorticage de compositions voire d’avis. Sauf que souvent les produits recommandés sont assez chers et quand on se lance on n’a pas envie et/ou la possibilité de beaucoup dépenser d’un coup. Aussi je vous propose une routine complète pour 35,75€ – dans le titre, j’ai tronqué à la virgule, bouh.

La technique du « millefeuille » (ou layering) venue d’Asie a déferlé en France dans les années 2010 sous l’égide notamment de princesse Sonia – dont on ne sait si par ailleurs elle milite pour la suppression des départements. Je n’écrirai pas mieux qu’elle le principe de fonctionnement, qui pour résumer tient en 6 phases : démaquillage – nettoyage – lotion – sérum – contour des yeux – hydratation. Apprivoisée, cette technique requiert peu de temps et permet d’améliorer significativement l’état de la peau, à condition bien sûr de respecter les besoins de celle-ci et de se tourner vers des produits à la fois doux et adaptés.

6 étapes, 6 produits

6 étapes, 6 produits

Le matin, depuis plusieurs années, je me contente d’appliquer une crème hydratante et basta. Il fut un temps où je me l’avais le visage matin et soir mais ce n’est plus utile pour moi : pendant la nuit la peau se régénère et reconstitue sa flore, nettoyer mon visage revient à en prendre les bénéfices. Alors je n’ai pas la peau grasse donc peu de problème de sébum au réveil mais je constate globalement que plus je décape ma peau, plus celle ci produit du sébum et des imperfections. Bref, on peut si on le souhaite utiliser nettoyant puis hydrolat, puis crème hydratante. Je me contente de deux pressions de la crème désaltérante AZ qui hydrate, matifie et protège ma peau. Le temps de l’étaler sur visage, cou et décolleté prend presque 30 secondes. Les peaux sèches apprécieront davantage sa copine un poil plus riche.

Le soir
Si maquillage, démaquillage. Tout part à l’huile de coco (5€/200ml en magasin bio), parmi les plus agréables pour se masser le visage. Puis serviette imbibée d’eau chaude pour enlever le plus gros. Il m’arrive régulièrement de remplacer l’huile par le gant Lapiglove ou mon gel huileux.
Étape suivante : nettoyer. Là il faut prendre quelque chose de lavant mais doux please. J’ai découvert les savons saponifiés à froid, parfaits pour cet usage. Il y en a pour 4,5€ chez AZ. On tapote doucement avec un mouchoir pour sécher la peau.
On enlève le calcaire avec un pschitt d’hydrolat. Le bleuet rééquilibre et apaise, un bon point pour reconstituer la flore en douceur après le nettoyage. 6,5€/200ml + 0,7€ la pompe spray à acheter séparément. A conserver au frais.
Ensuite, contour des yeux. L’huile de calophylle inophile permet de réactiver la circulation sanguine, nos cernes apprécieront. Le roll-on avec la bille en métal permet de faire le tour de l’os de l’orbite en 3 secondes rafraîchissantes pour déposer un tout petit peu d’huile. 1,75€/dosette de 10ml, à verser dans un roll-on en verre (1,3€) préalablement stérilisé à l’eau bouillante ou à l’alcool.
Puis le sérum huileux. On choisit une, deux ou trois huiles qui conviennent à son type de peau. La mienne, normale à tendance légèrement mixte, adore l’HV de chanvre qui régule la production de sébum. Un peu de nigelle et de jojoba complète son action. On profite des dosettes 10 ml de chez AZ qui coûtent entre à,75 et 2,5€ chacune, pour les mettre dans un flacon-pipette 30 ml à 1,5€ ou un flacon douceur à 1,9€ (à stériliser préalablement encore), toujours chez AZ. Mieux vaut faire de petites quantités, 30ml ça dure déjà 2-3 mois sachant que l’on n’utilise que quatre goutte à chaque fois.
Quelques propositions de mélange selon les types de peau :

  • peau normale : chanvre, abricot, onagre, rose musquée
  • peau sèche : avocat, argan, bourrache, amande douce, abricot, coton, onagre, prune
  • peau grasse : jojoba, noisette, nigelle, pépins de raisin, neem

Et si on est motivée, on rajoute 1 ou 2 HE adaptées à son type de peau.

 

Enfin, la crème hydratante. Perso j’en mets ou non suivant comment je sens ma peau après le sérum. J’utilise la crème désaltérante AZ, je passerai sans doute à sa copine plus nourrissante cet hiver.  8,5€.

 

Et voilà une routine douce et efficace à petit prix ! Je pense que cela coûte même moins cher qu’une routine complète en supermarché. Et une fois les produits finis, il n’y a pas besoin de racheter de roll-on ou de flacon pour le sérum, ni de pompe pour l’hydrolat.

Je n’ai aucun intérêt chez AZ mais je commande chez eux depuis plusieurs années et suis globalement très satisfaite de leurs produits. Je ferai prochainement un petit récap’ de leurs produits les plus intéressants.

J’espère que cet article pourra être utile à certaines personnes, n’hésitez pas à me demander des précisions ou à m’indiquer comment vous procédez.

Publicités