Folie, la Chantilly qui exfolie

Le dimanche soir, que les journaux annoncent une vague frontiste aux municipales ou non, j’aime bien prendre le temps de me faire un gommage. Pas de gommage du commerce, qui me conviennent rarement et s’avèrent très onéreux pour ce que c’est. Donc je les prépare moi-même, c’est vraiment rapide une fois que l’on connaît les ingrédients – très basiques – dont nous avons besoin. Trois critères : que ce soit rapide à préparer, pas galère à enlever, doux mais efficace, et si possible compatible visage-corps-cuir chevelu. Eh beh, t’es pas exigeante, toi. Mais si c’est possible, tu vas voir.

J’aime bien le marc de café sur le corps, ça laisse une peau hyyyyper douce, mais mon visage déteste. J’ai essayé une fois sur le crâne et…mon dieu j’ai mis des plombes et des litres de shampoing à tout enlever. Plus jamais.

Le sucre en poudre dans le gel douche ou le shampoing ? Rapide et efficace, mais pas top pour le visage. En plus je n’utilise que du sucre non raffiné à gros grains dans ma cuisine, j’ai l’impression de me gommer la peau avec des morceaux de verre.

Il y a bien eu le convaincant article de Tête de Thon sur le gros sel dans le shampoing, mais je n’ai pas été persuadée par la praticité de la chose sur mon scalp. Et pas trop visage-friendly.

Le sel fin dans de l’huile végétale ? Difficilement rinçable, et ‘l’idée de passer un quart d’heure à nettoyer la baignoire après ma douche m’épouvante.

Bon mais alors tu l’as trouvée ta solution miracle ? Oui.

Après moult essais, je me suis dis « Honey is the answer ». Faut savoir que j’utilise de plus en plus le miel en cosmétique car c’est très hydratant, Nelly l’explique bien. Cela se rince vraiment facilement. Je me tartine le visage de miel, parfois allongé d’un peu de jus de citron. Peau nette douce et « plumpy » assurée. Quand aux lèvres, elles adorent et font un duck face naturel après quelques minutes de pose tellement elles sont repulpées.

Néanmoins le miel tout seul, si ça exfolie en douceur le visage, ce n’est pas suffisant pour les pieds et zones rugueuses – genoux, coudes, fesses. Qu’est-ce que j’ai dans ma cuisine de très fin ? Le bicarbonate de soude, bien sûr ! Lui aussi je m’en sers pour plein d’usages cosmétiques ou non (déodorant, shampoing sec, détachant textile, etc.). 4€ le kilo en magazin bio pour la qualité « technique » à fine granulométrie. Il gonfle quand on le couple avec un produit acide, comme le vinaigre (odeur pas sexy) ou le jus de citron (odeur déjà bien mieux).

On prend donc :

  • 2 bonnes CS de miel, si possible bio et liquide
  • 2 CS de bicarbonate fin.

On touille. On rajoute :

  • 2 CS de jus de citron
  • 15 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse (ou tout autre HE dont l’odeur te plaît)

On re-touille. Et PAF ! Des Chocapic©. Une Chantilly.

Une texture gonflée à bloc.

Une texture gonflée à bloc.

Tout ceci prend environ 1 minute. Ensuite on applique sur crâne humide. ça colle un peu mais c’est gérable. On masse gentiment le cuir chevelu, on attache ses cheveux, on laisse poser 10 minutes. Ensuite, on applique la Chantilly à sec sur le visage et sur le corps. Sur les zones fragiles (visage, cou, décolleté) on laisse le miel et le citron faire leur boulot d’exfoliation chimique. Sur les zones où il faut y aller avec l’artillerie lourde, on masse à pleines mains. Puis on prend sa douche et on se lave les cheveux tout à fait normalement. Le miel se rince très rapidement, même celui sur la tête.

Les petits grains du bicarbonate, une texture qui ne coule pas, facile à masser si besoin.

Les petits grains du bicarbonate, une texture qui ne coule pas, facile à masser si besoin.

Après la douche, on bénéficie d’une peau douce, d’un cuir chevelu débarrassé de ses pellicules. Merci qui ?

Edit : en version vegan, on remplace le miel par du sirop d’agave et une larme de glycérine.

Publicités